APRES UN JOLI 12 SEPTEMBRE, ON CONTINUE LE 21 : NON à la loi travail XXL et OUI à un code du travail du 21ème siècle – TOUS EN GREVE

Le 12 septembre de nombreux salariés ont répondu aux appels à la grève des syndicats CGT des différents site du groupe AIRBUS. On a vu aussi des militants et des sympathisants d’autres syndicats (FO, CGC, CFDT) participer à celle première mobilisation.

Le 21 SEPTEMBRE, on continue et on amplifie le movement !

Les ordonnances MACRON / PENICAUD / GATTAZ auront des conséquences sévères pour les salariés du Groupe AIRBUS et des entreprises sous-traitantes…

Quelques exemples :

  • Aujourd’hui des délégués CGT accompagnent des salariés à des entretiens de licenciement. A plusieurs reprises, les licenciements sont évités car nous avons démontré que les motifs invoqués ne s’apparantaient pas à une faute. Mais demain, quand les employeurs pourront modifier à tout moment les motifs reprochés, quand les licenciements illégaux seront très peu chers (avec un plancher rabaissé et un plafond ridicule)…
  • Les contrats de chantiers – pire que le défunt CPE – vont pouvoir se multiplier. Le groupe Airbus avec sa nouvelle filiale EXO Alpha ne cache pas son ambition de developer une société sans protection pour les salariés.
  • Alors que les accidents du travail et les burnouts sont très nombreux, la disparition des CHSCT va compliquer la tâche des quelques élus de la nouvelle instance de representation du personnel
  • Les tentatives d’augmentation du temps de travail que la CGT combat dans toutes les entreprises du groupe  vont pouvoir se généraliser et s’imposer aux salariés sous peine de licenciement
  • Le Groupe, malgré des carnets de commandes impressionnants, a multiplié les plans de sauvegarde de l’emploi dans la quasi totalité des entreprises. Demain avec les ruptures conventionnalles collectives, on pourrait assister à des restructurations sans PSE !

Alors le 12 septembre, refusons ces régressions et manifestons partout en France pour que les salariés bénéficient des richesses qu’ils créent avec des conditions de travail digne du 21ème siècle.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *