MAIN BASSE SUR LES PRIMES D’INTERESSEMENT ET DE PARTICIPATION

Pour inciter les salariés à épargner leurs primes d’intéressement et de participation sur les systèmes de retraite par capitalisation, cet avenant empêche les salariés à transformer ces primes en temps de repos. Il n’y a plus la possibilité de verser ces primes sur les CET « autres droits » ou « Fin de Carrière ».

La CGC a obtenu une légère compensation qui autorise les salariés à faire un versement volontaire annuel sur ces CET de 2500 euros maxi.

La CGT défend le principe des CET ou les primes peuvent être convertis en temps de repos mais n’accepte pas cet avenant prive les salariés de leur liberté d’utiliser leur épargne salariale comme ils le veulent. 

Avenant_N°5_CET_Fevrier-2021

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *