NÉGO RATTRAPAGE TEMPS DES SALARIÉS CONFINÉS : AIRBUS REFUSE DE PRENDRE SA PART A L’EFFORT

L’ADDITION EST POUR QUI ? LES SALARIES !

Le 20 mars, un accord groupe a été conclu entre la direction et les syndicats CGC, FO et CFTC pour que LES SALARIES QUI NE TRAVAILLERONT PAS PENDANT LA PERIODE DE CONFINEMENT RATTRAPENT LES HEURES ET LES JOURS «PERDUS»!

La direction a rejeté en bloc ces demandes et,accompagnée par les autres syndicats, elle a décidé de faire un accord qui prévoit que tous les salariés qui ne pourront pas travailler devront rattraper les heures et les jours perdus après la crise.AIRBUS ne veut pas perdre un centime! Le rattrapage des heures et des jours «perdus» se fera lorsque la crise sanitaire sera finie. Cela pourra se faire par le rallongement des journées de travail(pour la production), par du travail le samedi et les jours fériés(pour la production et les forfaits jours). Aucune compensation ou abondement ne sera accordé.De plus, la direction a indiqué qu’elle attendait la promulgation des décrets liés aux ordonnances actuelles qui lui permettront, si la période de confinement se prolonge, d’imposer unilatéralement des congés aux salariés. Après la crise, la direction espère profiterde la suppression des seuils légaux du temps de travail journalier et hebdomadaire pour augmenter les cadences et l’intensification du travail sur des journées et des semaines étendues.Ainsi, c’est les salariés qui vont payer tous les efforts liés au confinement.

POUR LA CGT, CETTE ATTITUDE EST PUREMENT INADMISSIBLE DE LA PART D’UN GROUPE COMME LE NOTRE.Les salariés vont être poussés à travailler faisant courir des risques à toute la population. Ceux qui seront confinés auront un retour au travail excessivement difficile avec des cadences et des rythmes de travail infernaux pour qu’Airbus maintienne ses objectifs opérationnels.SCANDALEUX!En ce qui concerne la signature des organisations syndicales qui accompagnent la direction, nous laissons aux salariés du groupe le soin de se faire leur opinion!

Déclaration de la CGT en début de négo (20 mars) : claration négo rattrapage

Négo du 26 mars :

Un avenant a été signé le 26 mars pour la semaine 14 dans la même veine….avenant accord heures et jours perdus signé 26-O3-2020_VS

Le tract CGT qui continue à s’opposer à cet accord et à son extension : Tract-Rattrapage

Négo du 20 mars :

L’accord de base : accord signe récupération des heures et jours perdus

Tract sur le résultat de la négo : Tract-Rattrapage-Coronavirus-20-03-2020

 

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *