La trésorerie du Groupe ne doit pas être dilapidée pour racheter des actions !

imagesCA618HJTL’assemblée des actionnaire s’apprête à dilapider plus de 5 milliards d’euros pour un rachat / destruction d’actions et pour augmenter les dividendes. Dans le même temps, la R&D stagne, aucun nouvel avion n’est à l’étude et les conditions de travail se dégradent… Communiqué-CGT-AIRBUS-GROUP-23-04-2015

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *