0% POUR LES SALAIRES – UNE MAUVAISE NOUVELLE POUR L’EMPLOI AUSSI

La direction du groupe AIRBUS a convoqué les syndicats représentatifs (CGT, FO, CGC et CFTC) pour leur annoncer un gel des salaires jusqu’en juin 2021.

La CGT a contesté vigoureusement cette décision :

Les salaires sont le moteur de l’économie. La consommation des ménages représente 55% du PIB de la France. Moins de salaires à dépenser c’est moins de revenu pour les commerçants, les artisans, les métiers de bouche et c’est toute l’économie locale qui se grippe. En gelant les salaires dans un grand groupe, la direction donne un signe négatif pour la relance. La confiance en l’avenir est un élément essentiel pour que les ménages investissent et donc assurent une activité économique génératrice d’emplois. Après la période particulière que l’on vient de vivre, contribuer à la récession peut entrainer le pays dans une spirale infernale. Alors même que la communauté nationale va faire un effort important à travers un plan de relance pour l’aéronautique, ce n’est pas cohérent.

En refusant d’augmenter les salaires, Airbus contribue à accentuer la crise de l’emploi.

Les salariés sont les producteurs de la richesse. Sans salaire, pas de salarié sur les machines, aucune richesse n’est produite, et pas de chiffre d’affaire à la clé. Viendrait-il à l’idée de quiconque de mettre le carburant dans la voiture à la fin du trajet ? Comme la CGT aime à le rappeler, les salaires sont le reflet de la qualification des salariés et pas le reflet de l’activité économique de l’entreprise. Ce sont les primes d’intéressement et de participation qui rémunèrent les performances économiques. Les salaires doivent progresser avec la qualification des salariés qui augmente dans la carrière et est validée par les promotions.

Geler les salaires, c’est empêcher la reconnaissance du travail des salariés.

Ce n’est pas responsable de faire encore payer l’addition aux salariés, après un accord de récupération d’heure qui met en danger certains salariés. Suivi du hold-up des congés payés, RTT, ACT, etc… Puis la mise en activité partielle. STOP !!! Il est temps de regarder coté actionnaires et cadres dirigeant, quelles seront les efforts entrepris? Ils ont profité, bien plus que les salariés, des très fructueuses dernières années. C’est bien plus à eux, les très hauts salaires de la direction de faire un effort en termes de rémunération afin d’avoir une échelle des salaires plus équilibrée et ainsi d’être à la hauteur de cette période difficile.

La CGT AIRBUS revendique une augmentation générale et un budget spécifique pour les promotions et les déroulements de carrière.

La CGT est consciente que les salariés sont inquiets pour l’avenir de leurs emplois et celui de leur entourage. Mais ce n’est pas en rajoutant de la crise à la crise qu’on améliorera la situation.

Votre avis nous intéresse, alors n’hésitez pas à interpeller vos délégués syndicaux CGT.

Déclaration-Salaires

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *